Au détour d’un rayon

Au détour d’un rayon
Au detour d’un rayon

Je flanais dans une grande surface un lundi matin. Comme souvent a cette heure ci les rayons etaient désert.
J’etais au rayon lingerie, je regardais ou plutot adirais un bel ensemble violet.
Cela faisait bien 1h00 quej’etais la, quand tout a coup un jeune homme me dit
-Vous avez besoin d’un conseil, puise je vous aider ?
La surprise me fit devenir tout rouge
-Oooooh, non, puis si, vous auriez cet ensemeble en 46/48 ?
-Je ne sais pas, suivez moi, je vais regarder a mon poste.
Je le suivi d’un pas un peu gené
Il regarda sur son ordi
-Oui, j’ai ca, mais en reserve, vous voulez que j’aille le chercher ?
-Non c’etait juste par curiosité
-D’accord mais votre femme l’aurait beaucoup aimé, je suis sur, il est ravissant.
J’etais encore plus rouge et je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai repondu
-C’est pour moi et j’aime bien essayer avant !
J’etais encore plus confu, peu etre parce que je le trouvais tres beau, puis j’adore les jeunes hommes comme lui !
-Mais pas de soucis monsieur, vous pouvez le passer dans une cabine au fond vous serrez tranquille
-Alors pourquoi pas
Je le regerdais partir assez emu en me disant que je le sucerais bien et voir plus
A son retour, il me fit signe de le suivre dans la cabine du fond et me donna l’ensemble
Au moment de fermer la cabine, il me fit un petit clinc d’oeil en me disant
-Appellez moi, je vous dirais si ca vous va bien
Je me mis a poils et tout a coup, je suis Sophie
Je passe mon soutif et me sent femme de suite
J’enfile doucement et sensuellement ce petit string violet
Puis j’attache le porte jarettelle.
Je me regarde et me trouve tres belle.
J’ouvre la porte et regarde discretement, je fais signe au vendeur de venir
Je le vois arriver avec des vetement sur le bras
Il ouvre legerment la porte
-Ca vous va tres bien, je peux vous proposer d’essayer ceci, si vous voulez
Il me tend alors les vetements, et des chaussures
-C’est du 41 ca va etre trop petit je pense
-Je vais voir ce que j’ai de plus grand
-Merci
Dans les vetements, il y a une boite de bas noir, j’adore
Je l’ouvre et enfile d’abors la jambe droite et l’attache au porte jartelle
Puis la jambe gauche.
Je me regarde encore, ils sont tres foncés et caches bien mes jambes velues.
Je passe alors la petite robe, elle est bien grande et pas trop moulante
En toile a fleurs manches longues et arrivant au niveau des genoux
Toc, toc, toc
-Ce sont les chaussures
J’ouvre
-Ca vous va tres bien
-Sophie !
-Pardon ?
-Appelles moi Sophie si tu veux ?
-Tu es tres belle Sophie
Je remarque a la vue de son pantalon, que je ne le laisse pas indiferent !
-Tiens Sophie, je n’ai trouvé que ca en 42
-Super, merci !
Il me donne une paire de bottine, que je me presse de passer
-Tu es super belle Sophie, attend je reviens dans 2 min
Mon clito est tout tendu dans mon petit string, je sens ma chatte qui fait de légers spams d’envie
Il toc de nouveau a la porte
-C’est bon je viens de fermer l’acces aux cabines on va etre tranquille
Ses mains se posent directement sur mon cul
-Tu es super belle Sophie !
Sans un mot, je m’accroupie face a sa braguette
J’ouvre son pantalon et le descend sur ses chevilles
Son calcon est tout tendu et laisse apercevoir, une belle tige bien tendue
Je descends doucement son calçon pour liberer sa queue
Une belle bite bien raide et toute tendue me fait face
Tout ce que j’aime, une bite longue et fine non circoncise, de belles couilles lises, promesse d’une bonne giclée d’elixir de bonheur
Sans poser mes mains sur sa queue et sans le decaloterje le prends dans ma bouche
Je commence a le sucer doucement
Mes levres font de doux vas et viens sur sa tige tendue
D’une main je le decalote tout en le sucant, je sens sa queue gonfler encore un peu plus
Il prends alors ma tete entre ses mains puis commence des mouvements de vas et viens dans ma bouche
Cherchant a toujours s’enfoncer plus profond
J’adore me faire baiser la bouche comme ca, mon clito n’en peut plus, ma chatte reclame sa bite
Je me libere et me leve, a ma grande surprise il m’embrasse, ce qui fait complètement defairie !
Je me sens vraiement femme
-Retourne tout, j’ai envie de te baiser
-Oh oui, baise moi, mais je t’en prie, ne touche pas a mon clito
-Pas de soucis, retourne toi et ecarte les jambes, je vais t’exploser
Je me retourne face au mur et ecarte les jambes
Ses mains ce posent sur mon cul, et le caresse
il releve ma robe
Ecarte mon string
Ma chatte attend sa queue, je n’en peux plus !
Il frotte sa queue contre mon cul, il ce colle a moi
je sens son souffle dans mon cou, j’en ai des frissons
-Tu aimes avoir mal, me glisse t il doucement a oreille
Je n’en peux tellement plus, j’ai tellement envie
-Fais de moi une pute, fait de moi ce que tu veux, mais baise moi, je t’en suplie
Il tend alors une autre culotte
-Mord bien dedans pour ne pas hurler
Il me met la culotte en boule dans la bouche
Il s’ecarte un peu de moi, je sens son gland cherchant l’entrée de ma chatte
Son gland est de plus en plus precis, il est juste sur ma petite chatte
Je ne peux m’empecher de trémousser legerement, facon de lui dire baise moi !
Il enfonce sa queue doucement, je sens son galnd ce decaloter en moi
Ses mains att****nt mes hanches et me serre fermement
Il me glisse a l’oreille
-Mord fort ta culotte, je fais te defoncer, tu vas hurler
Et d’un coup, il enfonce sa queue en entier jusqu’aux couilles
La douleur m’envahit, mon clito retombe de suite et devient tout petit
La culotte coincée dans ma bouche ettoufe mes cris
Je n’ai pas le temps de reagir et il commence de longs vas et viens, profond et rudes
-Mais tu es une sacrée salope, Sophie.
Je ne peux pas repondre, mais malgres la douleur, j’adore ca
Il me baise de toute la longeur de sa bite
ma chatte s’ouvre et il glisse de plus en plus facilement
Mon clito ce redresse, je prends un pieds d’enfer
La douleur passée, je retire la culotte de ma bouche
-Baise, moi, baise encore plus fort
-A 4 pattes !
Je me mets a 4 pattes, le cul bien en l’air, ma robe sur le dos
Il ce place au dessus de moi et me plante directement sa queue raide dans ma chatte
Elle rentre toute seule
Je sens ses couilles taper, j’adore
Il me baise de plus en plus vite
Il ce retire d’un coup
-Vite suce moi, salope
A peine le temps de me redresser, il me colle sa queue dans la bouche
Il s’enfonce de plus profond qu’il peut
Et dans un petit rale de sa part, il décharge au plus de ma bouche
Je le suce et joue avec ma langue autour de son gland
J’ai la bouche pleine de sperme, j’avale tout
Je suis exténuée et heureuse
Il me tend la main pour que je me releve
-Viens la contre moi Sophie
Il me sert dans ses bras et m’embrasse a pleine bouche, nos langues ce melanges
-Veux tu que je te suce ?
-Trop tard, j’ai jouis au moment meme ou tu as déchargé dans ma bouche

Il a retiré les antivol du soutif, du string et du porte jartelle, je me suis habillé juste en enfilant mon jean, mon maillot et mon gilet en gardant toute la lingerie sur moi
Il m’a accompagné jusqu’a la sortie sans achat et m’a tendu un sac avec les chaussures, la robe, et la culotte qui m’a servi de baillon.
-En remerciement et souvenir
Je lui ai juste dit un petit merci et suis partie

Yorum bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir